Un voyage sans quelques ennuis c'est moins marrant
 
  
     

Un voyage sans quelques ennuis c'est moins marrant

Jour 4 Arrivée au Cambodge, Cambodge le 28/03/2014

La journée cata ! Ce matin notre petit déj’ était prêt à 6:00. Merci à la maman de la Thaï house. Le chauffeur était là aussi avec un mini van donc tout commençait bien mais la suite est moins bien.

Pas très longtemps après le départ je vérifie mon passeport avec la departure card pour sortir de Thaïlande. Elle porte le même numéro que la carte d’entrée, cela doit être plus facile pour la gestion administrative. Seulement Cathy elle en revanche ne l’avait pas. Tout le monde voit comment je suis agréable dans ces cas-là !! Petit texto au grand maître Luc pour savoir si cela risque de poser un problème. La réponse est que pas vraiment mais il y aura peut-être des frais à payer et puis des explications à donner et un peu de perte de temps. Il n’y avait plus qu’à attendre.

Deux petites pauses pour faire le plein. Entre les deux avant de piquer un roupillon j’accroche mes lunettes avec une branche sur la poche EXTERIEURE de mon sac appareil photo. Le pire c’est que je me suis dit que c’était une mauvaise idée mais je les ai laissées là quand même. QUEL C…. !!!

Je m’en suis rendu compte dans les 5 minutes où l’on a quitté la station et je pensais bêtement les retrouver mais ….non. Bon je ne suis pas aveugle mais de loin et la nuit cela me fatigue les yeux quand même. Surtout qu’on vient juste de partir. J’ai un RDV début Juillet, je devrais survivre.

Tout ça c’est pour les amuse-bouche. Le meilleur arrive à la frontière de Poipet bien connue pour ses difficultés dans le sens Thaïlande-Cambodge et ses arnaques diverses et variées. Enormément de camions, ça bouchonne sec.

Il fait très chaud et on a un peu de marche avec les sacs à dos car c’est une frontière que l’on passe à pied. A la première bifurcation pour orienter les avec et sans visas, il y a déjà pas mal de gars pour te mettre le doute pour prendre le mauvais côté de la route dans ce no man’land entre la Thaïlande et le Cambodia. Du coup après je ne voulais pas m’arrêter au bon endroit parce que je pensais que les docs à compléter étaient pour ceux qui n’avaient pas de e-visa. Voilà ce que c’est des fois de trop lire les forums. Après avoir mis les 4 doigts des 2 mains et les 2 pouces sur un scanner, ça passe. Le gars est quand même allé demander ce qu’il faisait du e-visa apparemment.

Là on sort sur un grand rond-point où plein de types de propose de t’emmener à Siem Reap. Ils font tous mieux que le voisin vous voyez le genre. Il n’est que midi donc on est largement à l’heure puisque le RDV est prévu à 13h avec le chauffeur mais je réalise que j’ai mal géré ce petit point de jonction et ça c’est pas bien Fifi !!

On pense voir la voiture arriver mais on ne sait pas vraiment qui on attend. Je crois que Van Truong de Authentik m’avait donné le numéro du chauffeur mais c’est sur Internet, je ne l’ai pas enregistré. Evidemment pas d’Internet à la frontière à cause probablement de problèmes électriques. Le temps passe et j’appelle plusieurs fois le numéro de Hanoï mais j’ai visiblement une voix qui me dit ???? je ne sais pas quoi (message enregistré). Puis j’appelle Tran à Saïgon à plusieurs reprises, lui son numéro est enregistré puisque j’ai bien sa fiche et sa photo quand j’appelle. Normalement on me répond en français et là j’ai quelqu’un qui ne comprend et qui finit par me dire « nicht verstehen », j’ai même plus tard un répondeur allemand. Je ne sais toujours pas ce qu’il s’est passé mais je commence à envisager qu’il s’agit peut-être d’une agence fantôme et que je n’ai pas fait assez de vérifications (par exemple voir si au moins un hôtel a notre réservation). Il est 13h15 et les chauffeurs sont normalement toujours à l’heure. Le doute me gagne. Houlà, il va falloir envisager d’organiser tout par nous-mêmes, cela pourrait devenir compliqué. Il fait très chaud, il y a même un coup de tonnerre phénoménal qui déchire tout à coup le ciel et nos chers « pots de colle » qui sont toujours là en se disant qu’il va bien nous falloir une voiture. J’appelle (je réveille presque) ma petite maman pour qu’elle envoie un mail à Tran pour lui dire que nous sommes sur le rond-point où qu’elle tente un Skype (mais hélas son Skype connaît des pbs, cumul de malchance).

Dans ma tête ça commence à se bousculer car avec les lunettes je commençais déjà à me dire que la chance m’avait peut-être lâché !! Luc me rappelle suite à un texto et me donne de précieux conseils : prendre la navette bus pour aller à la station de bus international à 5mns plus loin où l’on pourra prendre un mini van plus sûr que ceux juste à la frontière. Entre temps j’avais changé de l’argent au mauvais endroit et on m’a donné des bahts (à un mauvais taux évidemment) que j’ai rechangés plus tard dans la monnaie cambodgienne alors que visiblement des dollars seraient suffisants. J’ai d’ailleurs eu du mal à donner de l’euro.

Enfin un cumul de maladresses qui font monter la pression sous la chaleur ambiante. Un nombre incalculable de petites questions et d’explications, on n’a pas le numéro de l’hôtel pour vérifier si tout est Ok. Enfin Tran répond à ma petite maman en France que je ne ménage pas non plus (mille pardons). Finalement on avait acheté le billet de mini bus pour Siem Reap et on a l’a fait attendre un peu pour être sûr que le chauffeur arrivait bien. Un autre gars était parti à la frontière en moto avec notre nom pour chercher un chauffeur. Grosse animation au terminus des bus !!

Enfin Haï arrive à notre grande surprise en parlant un parfait français et Sen le chauffeur. Une magnifique pancarte Cathy et Philippe qu’il a arboré à la sortie à la frontière où nous étions DEJA passés. Jamais on a pensé à retourner juste à la sortie.

QUEL SOULAGEMENT après avoir créé mes propres problèmes. Haï nous a donné beaucoup d’explications sur la route et on a fait une pause dans un atelier qui produit des tissus en soie. Très intéressant et toutes les explications avec un super guide parlant magnifiquement le français.

L’hôtel est très bien avec une piscine et nous nous posons là 3 nuits. Perfect.

Petit spectacle de danses traditionnelles en ville avec évidemment ses cars de touristes mais les costumes étaient vraiment jolis et pas que les costumes…

Demain ANGKOR


 

Commentaires

 Geneviève
Coucou de Geneviève qui suit votre voyage avec une certaine admiration tout de m^me! profitez bien, ces petits coups de stress... font le pigment du trip!profitez bien
 Jean-luc
Prenez la chose du bon côté, sans ces aléas, il n'y a plus de magie ni de piments dans le voyage!!Et puis la récompense arrive toujours aprés.Bon trip
 Sandrine
pauvre Cathy!!!! un filou agacé pendant les vacances c'est pas le top lol, aller courage ca vous fera de bons souvenirs quand vous rentrerez, bisous et profitez en bien
 FLORA
http://thetravellingfeet.com/crossing-borders-thailand-to-cambodia-via-aranyaprathet-to-poipet-border/
Dommage que vs n'avez pas trouvé ce lien sur le forum routard = très bien fait . Ceci dit ....Les vacances commencent avec un peu de piment ! Vs allez vs rattraper et TOUT va super bien se passé . Attention à vous et bonne continuation . J'avais une chouette guesthouse à Siem Reap = Happy Guesthouse à 6$ et juste à côté vs pouviez profiter d'une chouette piscine . LOL!



Autres récits de voyage